L’affaire des moines de Tibhirine refait surface

Les proches d’un des sept moines français du monastère de Tibhirine (sud d’Alger) assassinés en mai 1996 ont déposé mardi une plainte contre X pour « enlèvement », « séquestration » et « assassinat », rapporte Le Matin. L’avocat des plaignants estime que de nouveaux éléments suggèrent que « la version officielle est erronée ». Certaines informations tendent à prouver que la sécurité algérienne aurait joué un rôle dans cette opération.