Kinshasa refuse le rapatriement du corps d’Armand Tungulu en Belgique

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a rejeté, jeudi, l’ordonnance d’un juge belge demandant le rapatriement en Belgique du corps d’Armand Tungulu, un opposant congolais décédé dans un cachot de Kinshasa et résidant habituellement en Belgique. « Le gouvernement de la RDC rejette l’esprit et la lettre de l’ordonnance du juge Vanwelkenhuysen », qui menace Kinshasa d’une astreinte de 25 000 euros par jour de retard, a affirmé le porte-parole du gouvernement Lambert Mende, dans un communiqué. « Cette ordonnance est totalement inopportune car elle compromet l’enquête en cours en RD Congo sur ce dossier », a ajouté M. Mende, considérant l’astreinte comme « une insulte à la souveraineté nationale et au droit interne congolais ». Réagissant au communiqué, Me Jean-Claude Ndjakanyi, l’avocat de la famille, a déclaré que cette dernière insistait pour que le corps de feu Armand Tungulu, le lanceur de caillou sur le cortège du président Kabila le 29 septembre à Kinshasa, soit rapatrié pour une autopsie en Belgique, souligne Radio Okapi.