Kenya : le prix Nobel de la paix Wangari Maathai pour l’excision ?

Genres et Cultures et le Groupe femmes pour l’abolition des mutilations génitales féminines s’inquiètent d’un article, paru dans Le Monde des 10 et 11 octobe derniers, dont les informations laissent à penser que la Kenyane Wangari Maathai, prix Nobel de la paix 2004, serait pour l’excision. La militante écologiste et « activiste » politique aurait déclaré : « L’excision est au coeur de l’identité des Kikuyus. Toutes nos valeurs sont bâties autour de cette pratique. »