Kenya : deux membres présumés de l’Etat islamique arrêtés

Au Kenya, deux membres présumés de l’Etat islamique préparant des attaques terroristes ont été interpellés.

Le Kenya poursuit sa traque contre les terroristes. Deux membres présumés de l’Etat islamique, qui préparaient des attaques terroristes ont été interpellés.

L’information a été donné par la police kényane qui a indiqué, ce mercredi 25 mai 2016, avoir interpellé deux hommes soupçonnés d’appartenir au groupe terroriste. Mieux, les forces de sécurité ont précisé avoir ainsi déjoué des attaques à l’explosif à Nairaobi et à Monbasa.

Les autorités kényanes ont précisé que Kiguzo Mwangolo Mgutu et Abubakar Jillo Mohammed, puisque c’est d’eux qu’il s’agit, se sont radicalisés en fréquentant une mosquée d’un bidonville de Nairobi, où ils ont été recrutés par l’Etat islamique. Ils sont soupçonnés d’avoir prévu des attaques afin de venger l’arrestation de Mohammed Abdi Ali.

Ce dernier étant un étudiant en médecine par ailleurs chef présumé de leur groupe au Kenya, interpellé début mai avec deux autres hommes, avec lesquels il prévoyait, toujours selon la police, une attaque à l’anthrax au Kenya.