Kamikazes à Casablanca: arrestation de deux suspects

La Police marocaine a arrêté, jeudi, deux personnes au quartier populaire « El-Farah » à Casablanca (100 km au sud de Rabat) dans le cadre de la recherche des autres membres du groupe de kamikazes qui se sont fait exploser mardi, indiquent des sources policières.

La Police marocaine a arrêté les deux individus sur la base d’informations fournies par des habitants du quartier, selon les mêmes sources, précisant que l’un d’entre eux aurait été arrêté après s’être introduit dans une maison et menacé ses occupants de se faire exploser.

La Police marocaine, qui boucle toujours le quartier, est à la recherche d’au moins « trois à quatre terroristes dangereux » membres du même groupe qui s’est fait exploser mardi, selon le ministre marocain de l’Intérieur, Chakib Benmoussa.

Les explosions déclenchées par les trois terroristes mardi ont causé la mort, outre de trois kamikazes, d’un inspecteur de Police et fait 21 blessés, dont huit dans un état grave.

A lire aussi :

 11529

 11526

 11517