Justice internationale: Bemba poursuivi pour crimes contre l’humanité

La Cour pénale internationale (CPI) poursuit Jean-Pierre Bemba pour meurtre, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, indique RFI. Ces nouveaux chefs d’accusation s’ajoutent aux viols, tortures et pillages en Centrafrique que la CPI avait déjà retenus contre lui. Arrêté le 24 mai dernier, la CPI a délivré jeudi un nouveau mandat contre lui, le procureur estimant pouvoir prouver les exactions des rebelles du Mouvement pour la libération du Congo (MLC), dont l’ancien vice-président congolais était le leader, entre octobre 2002 et mars 2003.