Jugement des meurtriers présumés de Brahim Déby

Les cinq hommes accusés d’avoir tué Brahim Déby, le fils du président tchadien Idriss Déby, comparaissent à partir de ce jeudi dans les assises des Hauts-de-Seine, en région parisienne (France), rapporte RFI. En juillet 2007, le corps de Brahim Déby a été trouvé dans le parking de son immeuble à Courbevoie, près de Paris. Il aurait été tué pour de l’argent. L’un des accusés, un loueur de voiture en difficulté financière, soupçonné d’être la tête pensante du forfait, aurait organisé cette agression pour voler les billets de banque que la victime gardait à son domicile. Brahim Déby était connu par les forces de l’autorité française pour des affaires de stupéfiants. En 2006, il avait été condamné à six mois de prison avec sursis pour port d’arme et détention de drogue par le tribunal correctionnel de Paris.