Hommage national au père de la « négritude »

Les obsèques nationales d’Aimé Césaire ont eu lieu ce week-end, en Martinique, terre d’origine du poète écrivain et père de la « négritude ». A cette occasion, des milliers de Martiniquais se sont déplacés à Fort-de-France en présence de Nicolas Sarkozy et plusieurs membres de son gouvernement. Un hommage national qui n’avait jusque-là été rendu qu’à trois écrivains, Victor Hugo, Paul Valéry et Colette, ajoute l’AFP. Aimé Césaire est mort le 17 avril à l’âge de 94 ans.