Hommage aux deux soldats français morts en Centrafrique

Plusieurs centaines de personnes ont rendu hommage ce lundi matin aux deux soldats français tués la semaine dernière en Centrafrique, lors d’un rassemblement sur le Pont Alexandre III à Paris, avant le début des cérémonies officielles aux Invalides. Ces dernières ont été présidées par le président français François Hollande qui y a tenu un long discours pour souligner leur bravoure. Antoine Le Quinio, 22 ans, et Nicolas Vokaer, 23 ans, du 8e régiment de parachutistes d’infanterie de marine (8e RPIMa) de Castres ont été tués le 9 décembre lors d’un accrochage avec des miliciens près de l’aéroport de Bangui, la capitale centrafricaine.

l