Haïti : Michel Martelly n’a toujours pas de gouvernement

Depuis sa victoire à l’élection présidentielle le 4 avril, le chef d’Etat haïtien, Michel Martelly, ancien chanteur populaire, nommé aussi « Sweet Micky », n’a toujours pas réussi à former un gouvernement, rapporte El Watan. Pour le moment, le pays est dirigé par le gouvernement démissionnaire du Premier ministre Jean-Max Bellerive. Porté au pouvoir par une large majorité des électeurs face à l’ex-première dame, à plus de 67% des votes exprimés, Michel Martelly a prêté serment le 14 mai dernier. Il symbolisait alors le changement en Haïti, le pays plus pauvre du continent américain, où plus de la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté avec moins de 2 dollars par jour.