Guinée : Lansana Kouyaté bascule dans le camp d’Alpha Condé

Le président du parti de l’Espoir pour le développement national (PEDN), Lansana Kouyaté, a signé lundi soir un accord politique avec le candidat du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) d’Alpha Condé, dans la perspective du second tour de la présidentielle. Un second tour dont la date n’est pas encore été rendue officielle.

Notre correspondant en Guinée

La cérémonie de signature de l’accord politique entre le président du Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN), l’ancien premier ministre Lansana Kouyaté, et le Pr Alpha Condé, candidat du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), s’est déroulée au siège du parti allié, PEDN dans la haute banlieue de Conakry.

Dans son discours introductif, Lansana Kouyaté s’est d’entrée empressé d’expliquer les raisons du choix du parti de l’opposant historique, au détriment du parti de Cellou Dalein Diallo arrivé en tête du premier tour avec un score de 43,67% sous le label de l‘Union des Forces démocratiques de Guinée (UFDG).

Selon Lansana Kouyaté, arrivé en quatrième position avec un peu plus de 7% lors du premier tour de la présidentielle du 27 juin dernier, son choix du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) a été guidé par le vote des militants aussi bien à l’intérieur et qu’à l’extérieur du pays. Lansana Kouyaté a précisé avoir pris contact avec les deux candidats élus pour s’affronter au second tour de la présidentielle. «C’est le programme de société du RPG qui correspond PEDN», a-t-il ajouté.

Pour sa part, le candidat Alpha Condé du RPG visiblement satisfait, comme s’il venait de remporter un trophée, s’est dit «sûr de la victoire». Il a déclaré être prêt, s’il était élu président de la République, à opérer une rupture avec les méthodes rétrogrades de gestion des affaires publiques et à constituer un gouvernement d‘union nationale. Selon ses dires, l’année 1958 a été celle de l’indépendance politique et 2010 sera le point de départ de la démocratie et du développement économique.

A rappeler que Lansana Kouyaté et Alpha Condé sont tous deux originaires de la Haute Guinée, une région majoritairement peuplée de malinkés, la deuxième ethnie la plus importante du pays, après l’ethnie peul dont est issu Cellou Dalein Diallo.

Lire aussi:

 Guinée : candidats à la présidentielle cherchent alliés