Guinée : l’armée demande pardon aux Guinéens

L’état-major de l’armée guinéenne a demandé pardon mardi pour les quelques 200 personnes qui ont perdu la vie lors des émeutes de janvier-février 2007. « Ce mea-culpa a été salué par de nombreux observateurs qui pensent qu’il ouvre la voie à une réconciliation entre les militaires et les civils », explique Sidwaya.