Guinée équatoriale: le référendum discrédité par des irrégularités

Le référendum du 13 novembre qui avait comme objectif de modifier la constitution afin de préparer la succession du président Teodoro Obiang Nguema, en faveur de son fils Teodorin, a donné plus de 99% de Oui. Les organisations EG Justice and Human Rights Watch dénoncent des irrégularités, harcèlement des partisans de l’opposition, intimidation des électeurs, bourrage des urnes… EG Justice considère ce référendum comme « une farce ». Teodoro Obiang Nguema est président de la République de Guinée équatoriale depuis 1979.

Lire aussi : Biens mal acquis : des véhicules de la famille Obiang saisis par la justice française