Guinée : deux journalistes auraient été torturés par les bérets rouges

Deux journalistes de la radio Liberté FM ont expliqué à Guinée News qu’ils ont été torturés les bérets rouges de la garde présidentielle. Les sévices auraient été commis en présence du jeune frère du président Lansana Conté, qui aurait reproché aux deux hommes, arrêtés lundi et libérés mercredi, d’avoir créé « des problèmes » à son aîné.