Guinée Bissau : à bas les armes !

Le Premier ministre Carlos Gomes Junior a demandé aux politiques du pays de se débarrasser de leurs armes de service avant le 20 décembre. Il souhaite ainsi contenir la prolifération des armes légères parmi les civils. Selon certaines sources, quelque 175 000 armes légères seraient en circulation en Guinée Bissau, rapporte la Pana.