Gambie: 50 ans de prison pour des narco-trafiquants

Huit étrangers (Vénézuéliens, Nigériens, Mexicains et Néerlandais) ont été condamnés ce mercredi à 50ans de prison par le tribunal de Banjul (Gambie). En mai 2010, leur arrestation avait permis au gouvernement Gambien de démanteler un trafic d’une valeur de plus d’un milliard de dollars. Une saisie record pour l’Afrique de l’Ouest. Trois mois plutôt, plusieurs chefs d’État étaient arrêtés pour avoir entretenu des liens avec les Trafiquants. Parmi eux, des chefs de la police, le ministre de la pêche, de la marine, et même l’agence anti-drogue. Avec un tel exploit, le pays, devenu plateforme tournante pour le trafic de drogue, compte bien redorer son blason. Le président Yahya Jammeh, a déclaré à la radio nationale : « Pour les criminels, je suis pour la tolérance zéro. Pour la drogue, pour la tolérance double zéro ». Le juge qui a condamné les 8 étrangers a également rappelé que la Gambie est une zone interdite pour les trafiquants. Selon la BBC, une importante quantité d’armes et d’argent a également été saisie au cours de l’opération. L’Afrique de l’Ouest est devenue ces dernières années un important point de transit pour la cocaïne à destination de l’Europe.