Gabon : la Cour Suprême recompte les voix

La Cour Suprême du Gabon doit entamer mardi un nouveau comptage des bulletins de vote de l’élection présidentielle du 30 août, écrit [L’Express.com->
]. Cette procédure est la réponse donnée par la haute juridiction au recours déposé par une coalition de candidats malheureux, dont André Mba Obame et Pierre Mamboundou, qui ont obtenu tous deux un peu plus de 25% des suffrages contre 41,7% pour Ali Bongo, déclaré vainqueur. Peu après la proclamation des résultats, les deux principaux rivaux d’Ali Bongo avaient déclaré détenir des preuves de fraudes massives et réclamé l’annulation de l’élection. Plusieurs observateurs disent la Cour Suprême contrôlés par les partisans d’Ali Bongo.