Gabon : Ali Bongo au chevet des handicapés

Les personnes handicapées de la capitale gabonaise recevront avant la fin de cette année 200 millions de francs CFA de l’Etat pour le financement de 196 leurs micro-projets, au total. L’annonce a été faite le 19 août dernier par le ministre de la Santé Flavien Nzengui Nzoundou.

200 millions de francs CFA. C’est la somme que doit recevoir avant la fin de cette année les personnes handicapées de Libreville pour le financement de leurs micro-projets, selon le ministre de la Santé.

Ce don vise l’autonomisation des handicapés et concerne les projets générateurs de revenus. Parmi ces derniers figurent entre autres, la création d’un organe de presse, l’ouverture des magasins, la vente des produits alimentaires et vestimentaires, ainsi que la création des cybers-café.

Les bénéficiaires ne toucheront pas l’argent en espèce. ‘’L’argent partira du Trésor Public aux fournisseurs’’ et ‘’des sanctions seront prises pour tous ceux qui ne respecteront pas leurs contrats. Celles-ci iront du remboursement en totalité de l’investissement aux poursuites judiciaires’’, a averti le ministre de la Santé.

Les autorités du pays envisagent dans les prochaines semaines étendre leur aide aux handicapés de l’intérieur du pays. Rappelons que les handicapés moteurs représentent 3,12% de la population du Gabon, selon des sources officielles (2004). Ils comptent faire entendre leurs voix au cours des prochaines législatives qui se tiendront d’ici le mois de novembre prochain dans le pays.