François Bozizé souhaite qu’Eufor « gêne » les rebelles et « rassure les populations »

La force européenne Eufor, qui doit se déployer bientôt au Tchad et en Centrafrique, doit « gêner » les rebelles du nord de la Centrafrique, rassurer « les populations locales » et stopper « l’afflux des milliers de réfugiés venus du Darfour ». Ce sont les missions auxquelles doivent s’atteler l’Eufor, selon le président sud-africain François Bozizé, en visite officielle en France. Il s’est confié au Monde dans un entretien publié ce mardi, rapporte TV5.org.