France : un sans-papier algérien condamné pour usurpation d’identité

Le tribunal correctionnel de Nice a condamné pour usurpation d’identité, mardi, un sans-papier algérien, rapporte Le Soleil. L’homme de 55 ans, arrêté vendredi après huit mois d’enquête, écope de six mois de prison avec sursis et 2 000 euros d’amende. Pendant 25 ans, il a vécu sous une fausse identité grâce à des papiers qu’il avait trouvés. Il a récemment essayé de commettre le même délit.