France : un élu dénonce les conditions de vie dans une « zone de rétention »

Un élu du parti des Verts qualifie de « lamentables » les conditions de rétention de quelque 70 personnes – qui seraient tchétchènes et somaliennes – à qui la police aux frontières a refusé l’entrée en France, rapporte Le Nouvel Observateur. « C’est une salle d’embarquement qui a été réquisitionnée, ce n’est pas un lieu pour manger ni pour dormir. C’est scandaleux », s’est emporté vendredi le sénateur Jean Desessard.