France : procès des émeutiers présumés de Villiers-le-Bel

Le procès des quatre hommes accusés d’avoir ouvert le feu sur les policiers et un cinquième d’avoir fourni un fusil à pompe, lors des émeutes de Villiers-le-Bel, les 25 et 26 novembre 2007, débute ce lundi, annonce Le Parisien. Des tirs d’armes à feu avaient blessé 96 policiers, dont quatre grièvement, l’un perdant un œil. La mort de deux adolescents de 15 et 16 ans avait déclenché les événements. La mort de Moushin et Lakamy, fauchés par une voiture de police avait provoqué les émeutes. «C’est la première fois en France que l’on juge des personnes qui ont tiré sur des policiers », souligne Ludovic Collignon, responsable départemental du syndicat de police Alliance, qui réclame « des peines exemplaires ». Les accusés âgés de 23 à 30 ans, qui contestent les charges qui pèsent sur eux, encourent la réclusion criminelle à perpétuité.