France : les policiers et les magistrats en désaccord sur la question des sans-papiers

Alors que les policiers reprochent aux magistrats de « faire obstacle » aux interpellations d’étrangers en situation irrégulière, ces derniers dénoncent la « légèreté » de leurs procédures, indique La Provence. La polémique a débuté suite à la convocation par Brice Hortefeux, le ministre de l’Immigration, mercredi à Paris, d’une vingtaine de préfets n’ayant pas atteint les objectifs fixés concertant les expulsions de sans-papiers.