France-Algérie : vers la décrispation ?

Après plusieurs mois de crispation, les relations entre Paris et Alger devraient connaître un début de réchauffement avec l’audience de deux heures accordée ce lundi à Michèle Alliot-Marie, la ministre d’État en charge de la Justice, lit-on ce mardi dans le Figaro. Depuis un an, les visites de plusieurs poids lourd du gouvernement français en Algérie ont été reportées, dans un contexte de tension entre les deux pays.