Fin du XVIe Sommet de la Francophonie à Antananarivo

Michaëlle Jean, secrétaire générale de la Francophonie, a salué « un Sommet exceptionnellement réussi à Madagascar ». Le XVIe Sommet de la Francophonie s’est conclu hier, 27 novembre 2016, à Madagascar avec l’adoption par les chefs d’État et de gouvernement de la Déclaration d’Antananarivo. Plus de 6500 participants, dont 20 chefs d’État et de gouvernement et près de 2500 délégués ont pris part à ce grand rendez-vous. La Déclaration d’Antananarivo rappelle entre autre le lien indissociable entre une croissance partagée et un développement durable et responsable pour assurer la stabilité du monde et de l’espace francophone. Le texte souligne aussi l’importance de mettre les valeurs francophones au service d’une mondialisation plus harmonieuse, et identifie le développement durable et responsable ainsi que l’énergie pour tous comme objectifs prioritaires.