Facturation en devises

Les opérateurs malgaches ont adopté la « facturation en devises » pour conjurer les mauvais effets de la dévaluation du franc malgache (fmg), explique La Gazette. Cette mesure concerne notamment les bons de commande et les factures, qui sont « établis soit en euros soit en dollars », mais restent convertibles en fmg, selon un opérateur informatique interrogé par le quotidien.