Etudiants en grève de la faim

Deux étudiants tunisiens, notamment emprisonnés pour « leurs opinions politiques », sont en grève de la faim depuis le 7 février dernier, annonce la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH). Jalel Ayyed et Abdellatif Makki réclament le droit de terminer leurs études à la Faculté de médecine de Tunis. Une demande bloquée, selon la FIDH, par les autorités.