Etrange référendum en Guinée équatoriale

Le référendum sur la réforme constitutionnelle en Guinée équatoriale, qui doit limiter le nombre de mandat du président et lui permettre de désigner son successeur, donnerait une victoire du Oui avec plus de 99% a déclaré dimanche le ministre de l’Information du pays. L’opposition a dénoncé une mascarade. Le président de Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema, veut préparer sa succession au bénéfice de son fils, Teodorin et, en tant que président en titre de l’Union Africaine, il tente de respecter un minimum « les formes » avec ce référendum.

Lire aussi : Biens mal acquis : des véhicules de la famille Obiang saisis par la justice française