Ethiopie : le pardon des 30 opposants éthiopiens a été accepté

Le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi a annoncé, ce vendredi, que la demande de pardon des trente leaders de l’opposition condamnés à la prison à vie avait été acceptée, rapporte la BBC. Ils seront par conséquent libérés très prochainement, a-t-il précisé. La Haute Cour fédérale de justice les avait condamnés lundi, avec cinq autres, par contumace à la perpétuité pour leur implication dans les violentes manifestations qui ont suivi les législatives de 2005.