Ethiopie : 14 morts dans des violences

En Ethiopie, au moins quatorze personnes ont été tuées dans des violences entre membres de deux tribus dans l’Ouest de ce pays d’Afrique de l’ Est.

Au moins quatorze personnes ont été tuées dans des violences entre membres de deux tribus dans l’Ouest de l’Ethiopie.

A l’origine de ce drame, des affrontements qui ont éclaté entre des éthiopiens de l’ ethnie Anuak et des réfugiés sud-soudanais Nuer qui ont fui les conflits entre le Président Salva Kiir et son Vice-Président Riek Machar.

Selon des sources sécuritaires , les incidents ont été déclenchés par un accident de voiture survenu, vendredi 22 avril 2016, dans un camp de réfugiés sud-soudanais de la région qui a coûté la vie à deux enfants de sept et dix ans de l’ethnie Nuer, renversés par le chauffeur éthiopien d’une ONG.

En représailles, les réfugiés Nuer s’en sont pris aux Ethiopiens vivant aux alentours du camp et ont tué dix personnes, hommes et femmes, sans distinction aucune. La ville de Gambela, frontalière du Soudan du Sud d’environ 300 000 habitants, accueille plus de 270 000 réfugiés, principalement Nuer, qui ont fuit le conflit au Soudan du Sud.