Etat islamique : Abubakar Shekau toujours chef de Boko Haram ?

Au lendemain de l’annonce de son remplacement par l’organisation Etat islamique, le leader de Boko Haram Abubakar Shekau a refait surface pour affirmer qu’il était « toujours présent ». Ce qui pourrait créer un problème de leadership au sein de l’organisation.

Confusion totale à la tête du groupe Boko Haram. En ce que sens que le leader de Boko Haram Abubakar Shekau a refait surface, jeudi 4 juillet 2016, pour affirmer qu’il était « toujours présent », au lendemain de l’annonce de son remplacement par l’organisation Etat islamique.

Dans un message vocal posté sur YouTube, Abubakar Shekau affirme avoir été « trompé » et prend ses distances avec l’organisation mère. Selon Yan St-Pierre, consultant en contre-terrorisme pour Modern Security Consulting Group (Mosecon), « la source de diffusion est très fiable ». La déclaration de Shekau, est une réponse à un entretien d’Abou Mosab Al Barnaoui, publié le mercredi 3 juillet 2016 dans l’hebdomadaire officiel de l’Etat islamique Al Nabaa, alors que Al Barnaoui était présenté comme le nouveau chef de l’Afrique de l’Ouest.

Al Barnaoui, que les experts considéraient jusqu’alors comme le porte-parole de Boko Haram n’avait jamais été reconnu comme tel par son leader Abubakar Shekau. Et cette décision laisse présager des tensions, désormais exposées au grand jour. au sein du groupe Boko Haram.

Depuis qu’Abubakar Shekau est à la tête du groupe, en 2009, Boko Haram a fait plus de 20 000 morts et poussé plus de 2 millions de personnes au déplacement.