Empreintes digitales pour les demandeurs de visa

La Grande-Bretagne a décidé de relever les empreintes digitales des ressortissants de l’Ouganda, de Djibouti, de l’Erythrée, de l’Ethiopie et de la Tanzanie lui demandant des visas, rapporte Panapress. Cette disposition vise à lutter contre la contrefaçon et l’abus du droit d’asile.