Egypte : vives interrogations sur la libération des 19 otages européens

Bien des questions demeurent après la libération, lundi, des 19 otages enlevés le 19 septembre en Egypte, indique RFI. Alors que l’Egypte parle d’une opération militaire ayant permis de tuer la moitié des ravisseurs, d’autres sources décrivent un dénouement beaucoup plus en douceur. Selon RFI, le secrétaire d’Etat allemand à l’Intérieur, August Hanning, a affirmé que les ravisseurs avaient libéré « d’eux-mêmes » leurs prisonniers. Et l’un des ex-otages allemands a même ajouté: « les forces égyptiennes ne nous ont pas libérés, c’est complètement n’importe quoi ». Plusieurs autres interrogations subsistent sur le lieu exact de la libération et un éventuel versement de rançon.