Egypte : une fatwa autorise l’euthanasie

Une fatwa du mufti de la République, Ali Gomaa, légalise le débranchement des appareils des malades en état de mort clinique, c’est à dire lorsque toutes les fonctions du cerveau sont arrêtées. En revanche, le mufti a considéré comme un péché le fait de répondre aux appels du patient ou de ses parents de débrancher les appareils ou d’administrer une dose létale pour mettre fin à sa souffrance, explique Al Ahram.