Egypte : plusieurs centaines de personnes manifestent contre une bavure policière

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées jeudi soir en Egypte devant le QG des services de sécurité du Caire pour protester contre une bavure policière.

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté jeudi soir en Egypte devant le QG des services de sécurité du Caire pour protester contre une bavure policière. Selon le directorat de la sécurité du Caire, un policier avait abattu un automobiliste à la suite d’une altercation. Il avait été ensuite contraint de fuir face à une foule hostile menaçant de le lyncher. Il a été finalement protégé par les forces de police.

Le pouvoir est de plus en plus accusé de commettre des violations des droit de l’Homme en Egypte. Pas plus tard que la semaine dernière, plusieurs centaines de médecins ont organisé un rassemblement pour dénoncer les brutalités policières après le passage à tabac de deux médecins d’un hôpital du Caire qui avaient refusé de falsifier des dossiers médicaux.

Le débat autour des violences commises régulièrement par les forces de l’ordre en Egypte a de nouveau refait surface suite à la mort de Giulio Regeni, étudiant italien disparu le 25 janvier, dont le corps a été retrouvé avec des traces de torture. Les autorités italiennes ont également réclamé qu’une enquête soit ouverte pour élucider les conditions de son décès. Le ministère de l’Intérieur a nié toute implication dans la mort.

Selon de nombreuses ONG de défense des droits de l’Homme, le régime actuel d’Abdel Fattah al-Sissi est pire que celui de Hosni Moubarak, chassé par un soulèvement populaire à son encontre. De nombreux défenseurs de la révolution dénoncent également des arrestations arbitraires voir même des disparitions. Autant dire que l’Egypte est loin de connaître l’apaisement.