Egypte : les législatives entachées par des violences

Le premier tour des élections législatives en Egypte ont été marquées par des accusations d’irrégularités et des violences, rapporte Courrier International. Les violences ont fait deux morts, dont le fils d’un candidat indépendant, poignardé à mort au Caire dans la nuit de samedi à dimanche, alors qu’il collait des affiches pour son père. Des heurts entre partisans de différents candidats ont par ailleurs été rapportés dans plusieurs villes du pays, faisant notamment un blessé par balle près de Mansourah, dans le delta du Nil.
« Dès le tout début du vote, il y a eu toute une série d’irrégularités et une utilisation de la force qui menacent le processus électoral », a affirmé dans un communiqué la Coalition égyptienne pour la surveillance des élections.