Egypte : la tension demeure vive après l’attentat contre une église copte

Les accrochages entre chrétiens coptes et policiers se sont poursuivis au Caire, faisant 45 blessés dans les rangs des forces de l’ordre, au lendemain de l’attentat contre une église copte orthodoxe d’Alexandrie, dans le nord de l’Egypte qui a fait 21 morts, le soir du réveillon de nouvel an, écrit ce mardi [El Watan->
]. Les manifestants s’en sont notamment pris à des responsables politiques et religieux venus présenter leurs condoléances aux dirigeants de l’église copte. Le secrétaire d’Etat au Développement économique, Osmane Mohamed Osmane, a essuyé des jets de pierres. D’autres manifestants ont tenté d’encercler Ahmad Al Tayeb, l’un des principaux responsables religieux musulmans d’Egypte et imam de la mosquée Al Azhar, dont ils ont tenté de caillasser le véhicule. Le pays redoute une aggravation des tensions interconfessionnelles, indique El Watan.