Egypte : la justice interdit l’armée de pratiquer des « tests de virginité »

La justice égyptienne a ordonné ce mardi à l’armée d’arrêter de pratiquer des « tests de virginité » sur des détenues, rapporte les médias locaux. Cette décision de justice survient après qu’une égyptienne, Samira Ibrahim, ait porté plainte. La jeune femme avait été soumise à ces tests après avoir été interpelée lors d’une manifestation en mars dernier, selon une source judicaire.