Egypte : l’armée promet d’arrêter les « tests de virginité »

Le Conseil suprême des forces armées (CSFA), qui dirige l’Egypte depuis la chute en février du président Hosni Moubarak, a dit « qu’il avait ordonné de mettre fin à ces tests de virginité », a déclaré mardi Kenneth Roth, directeur exécutif de l’organisation Human Rights Watch, lors d’une conférence de presse au Caire. Une délégation de HRW venait de rencontrer le Premier ministre Essam Charaf, le ministre de la Justice Abdelaziz el-Guindi, ainsi qu’un général membre du CSFA, dont il n’a pas livré l’identité. Ces tests de virginité ont donné lieu ces dernières semaines à des protestations de la part d’organisations de défense des droits de l’Homme, se basant sur les témoignages de plusieurs femmes arrêtées après une manifestation place Tahrir au Caire le 9 mars.