Egypte : examen d’une nouvelle loi relative à l’élection présidentielle

Le Conseil suprême égyptien des Forces armées (SCAF) a remis au Conseil consultatif un projet de décret au sujet de la loi sur l’élection présidentielle, a rapporté jeudi l’agence de presse officielle MENA. Les discussions autour de ce décret sont prévues samedi. Les textes expliquent notamment que « tout candidat à la présidentielle devra d’abord obtenir le soutien de 30 députés ou 30 000 citoyens dans 15 gouvernorats pour se présenter ». « Tout parti vainqueur aux élections de l’Assemblée populaire et du Conseil de la Shura peut présenter un candidat à la présidentielle. » Le candidat doit être être né de parents égyptiens et son épouse doit être égyptienne.