EgyptAir : la mémoire des boîtes est « fortement endommagée »

Les enquêteurs égyptiens ont commencé à analyser les enregistreurs récupérés cette semaine en mer Méditerranée. Les unités de mémoire des boîtes noires de l’Airbus d’EgyptAir qui s’est abîmé le 19 mai 2016 en mer Méditerranée avec 66 personnes à bord sont toutes les deux « fortement endommagées ». Il faudra « beaucoup de temps et d’efforts » pour les réparer. C’est ce qu’ont indiqué des sources proches de l’enquête en Egypte, ce dimanche 19 juin 2016. L’enregistreur des conversations à bord du cockpit a été repêché jeudi au fond de la mer, celui des données de vol le lendemain. dans un communiqué, le comité d’enquête égyptien a déclaré qu’il avait commencé à analyser les enregistreurs samedi, en présence de représentants français et américains.