Durban, capitale de la drogue

Lors d’une conférence de presse, les autorités sud-africaines ont fait savoir que Durban était la plaque-tournante de la vente de drogues en Afrique australe et à destination du monde entier. L’année dernière, le montant des transactions a avoisiné les 1,4 milliards de dollars. Mis en accusation : les Nigérians, qui détiennent 80% du marché des narcotiques en Afrique du Sud, note The Independent.