Drogue : des laboratoires clandestins présents en Guinée, selon l’ONUDC

L’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a dénoncé mercredi à Dakar la présence de laboratoires clandestins qui produisent de l’ecstasy, de l’héroïne ou de la cocaïne en Guinée, écrit Au Fait. L’ONUDC a effectué plusieurs visites de six sites à Conakry à la demande de la junte militaire, au pouvoir depuis décembre en Guinée.