Driss Benzekri s’en est allé

Le militant des droits de l’Homme marocain Driss Benzekri est décédé dimanche à l’âge de 57 ans, annonce Jeune Afrique.com. Emprisonné durant 17 ans, notamment à la prison de Kénitra, il a commencé à tourner la page des « années de plomb » avec le roi Hassan II, auquel il s’est toujours opposé, puis avec Mohamed VI, qui l’a placé à la tête de l’Instance Equité et Réconciliation (IER).