Dissolution de l’Union Nationale au Gabon

L’Union Nationale (UN), fusion de plusieurs petits partis d’opposition gabonais après la dernière élection présidentielle, a été dissous pour « non respect des principes démocratiques, atteinte à la forme républicaine de l’Etat, à la souveraineté nationale et trouble à l’ordre public », après que le Conseil d’Etat ait rejeté le dernier recours rapporte RFI. L’UN était notamment le parti de Zacharie Myboto et de André Mba Obame, qui s’était auto-proclamé vainqueur de la dernière élection présidentielle au Gabon.