Dimanche : nouvelles manifestations en Egypte

Le changement de gouvernement et la nomination de Omar Souleimane au poste de vice-président n’a pas suffit à calmer la colère des opposants d’Hosni Moubarak qui se réunissaient une nouvelle fois ce matin en grand nombre dans les rues du Caire. Par ailleurs, la chaîne satellitaire Al-Jazeera, a été interdite ce matin par le ministre de la communication égyptienne qui lui reprocherait une trop grande couverture des manifestations et un angle de traitement trop défavorable au gouvernement égyptien. Enfin, de nombreux pillages ont eut lieu encore hier et cette nuit dans les centres villes, le Musée du Caire ayant aussi été victime de quelques vols et dégradations. L’armée s’est déployée ce matin dans les centres villes afin d’empêcher les pillages et de bloquer les manifestants. Une attitude qui confirme la volonté des militaires de reprendre la main.