Deux ans de prison pour Mohammed Benchicou

Le directeur du quotidien algérien Le Matin, Mohammed Benchicou, a été condamné lundi à deux ans de prison pour « infraction au contrôle des changes ». Reporters sans frontières dénonce « avec vigueur » une montée de « la répression contre la presse privée [en Algérie] depuis l’élection présidentielle » d’avril dernier.