Des médecins français continueront de soigner les sans-papiers malades

Des médecins engagés dans des associations comme Aides, Médecins sans frontières (MSF) ou Médecins du Monde (MDM) ont affirmé ce mercredi qu’ils continueront à soigner les étrangers malades, même si ceux-ci se retrouvent dans l’illégalité à cause de la loi sur la restriction du droit de séjour des immigrés souffrant de pathologies graves, rapporte Europe1. Une Commission mixte paritaire (CMP) de parlementaires s’est prononcée favorablement ce mercredi sur la version définitive du texte de loi adopté en première lecture par le Sénat, le 13 avril.