Des irrégularités dans l’arrestation des pirates du « Ponant »

Les avocats des six pirates somaliens, impliqués dans la prise d’otage du Ponant en avril, ont déposé lundi à Paris une requête pour annuler la procédure judiciaire dont ils font l’objet, peut-on lire sur le site du Nouvel Observateur. La défense dénonce des irrégularités, notamment dans leur interpellation par des militaires français sur le territoire somalien en l’absence d’accord d’extradition entre la France et ce pays sans gouvernement depuis 1991.