Darfour : un mouvement rebelle pourrait reprendre la guerre

Le Mouvement de libération du Soudan (SLM) a menacé de reprendre les armes contre le gouvernement de Khartoum, qu’il accuse d’avoir tué une cinquantaine de personnes au cours d’un raid dans l’Ouest du Darfour. L’armée soudanaise a nié toute responsabilité dans l’attaque de la ville de Mohajiriya, que contrôle le SLM, indique TV5.